[ [ ] [ ] [] [] [] [] [] [] [] [] [] [] []
-->

Espéranto Paris Île-de-France

Accueil > Événements > Archives 2006 > L’espéranto à Expolangues

dernière mise à jour le 24 mars 2007

L’espéranto à Expolangues

Du 24 au 27 janvier, Espéranto-France et Espéranto-Jeunes étaient présents pour présenter l’espéranto à Expolangues, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.
François Parchemin, alias Parŝo, a passé « trois jours dans la peau d’un deĵoranto ». Il relate cette expérience dans un article paru dans le numéro 2007/1 du magazine d’Espéranto-Jeunes, JeunEspéranto Infos.
En voici le début.

Plus commercial que la Fête de l’Huma et plus international que l’Agorasso d’Aix-en-Provence, Expolangues reste le meilleur lieu pour acquérir l’expérience du sacro-saint « esperanta budo ». Manu m’avait demandé de venir l’aider pour installer le stand...

Le rendez-vous était pris mardi à 18 heures. J’allais découvrir ce qu’était la vitrine de l’espéranto en France, le fameux stand d’Espéranto-France à Expolangues, et j’allais même le découvrir de l’intérieur...

Avant la bataille

Rendez-vous mardi soir à la Cerisaie, rangement du matériel dans deux gros sacs sans compter le présentoir métallique que nous démontons. Dépliants, calendriers et livres pèsent leur poids et nous nous apercevons vite que c’est en taxi qu’il nous faudra rallier le Parc des expositions de la Porte de Versailles.

Remontage du présentoir métallique, rangement des livres et présentation des « varbiloj »... En quelques minutes le stand sera prêt demain matin. Dernière chose à savoir : notre efficacité sur ce stand ne se compte ni en nombre de livres vendus, ni en volume de calendriers distribués mais en nombre de contacts recueillis. L’objectif est donc de collecter un maximum de coordonnées pour orienter nos ouailles vers les cours de la Cerisaie.

Premier jour, premiers contacts

J’arrive mercredi matin, un troisième loustic s’est greffé à notre équipe : Laurent est arrivé avec le ravitaillement pour quatre jours, quelques Gaston et un lot d’affichettes qui firent fureur. C’est un habitué des lieux. Elizabeth, Aleks et Michèle sont là aussi... Notre petite campagne en faveur de l’espéranto peut commencer.

Retrouvez les numéros précédents du magazine sur le site d’Espéranto-Jeunes.

Dans la même rubrique :