[] [] [ [ ] [ ] [] [] [] [] [] [] [] [] [] [] []../IMG

Espéranto Paris Île-de-France

Accueil > Qui sommes-nous ? > Liste d’information

dernière mise à jour le 27 août 2006

Liste d’information

La liste « francilio » est une liste bilingue qui permet de diffuser et recevoir des informations concernant l’espéranto à Paris et en Île-de-France. L’inscription est libre après validation du modérateur (pour éviter l’inscription de robots). Les messages ne sont accessibles qu’aux abonnés.

Pour s’abonner, il faut envoyer un courriel à francilio-subscribe@yahoogroupes.fr puis valider la demande d’inscription en répondant au courriel envoyé par le robot yahoo et/ou le modérateur de la liste.

Si vous avez un compte yahoo, vous pouvez aussi vous abonner sur http://fr.groups.yahoo.com/group/francilio/

En cas de difficultés, écrire à info@esperanto.paris

Dans la même rubrique :

en bref


Espéranto France

L’association française d’espéranto présente ses activités, ses services, sa boutique en ligne : Espéranto-France


Assocation mondiale d’espéranto

Universala Esperanto-Asocio (UEA) au service des citoyens du monde pour s’affranchir des barrières linguistiques
uea.org


Cours gratuits en ligne

Espéranto-France met librement à la disposition de tous, ses cours en ligne, avec la possibilité d’obtenir l’aide à distance d’un correcteur :
ikurso.fr

Sont également disponibles gratuitement, les sites d’apprentissage :
Lernu !
L’espéranto en 12 jours
Esperanto aŭtodidakte

Le dictionnaire multilingue en ligne Reta Vortaro permet de rechercher des mots dans plusieurs langues.


Tout sur les langues !

Site multilingue à propos des langues d’Europe : lingvo.info


Musée Mundolingua

Sur près de 170 m², l’exposition permanente Mundolingua propose une visite agréable et originale, grâce à ses nombreuses alcôves thématiques.
En savoir plus


Diaporamas sur l’espéranto

Regardez en ligne ou téléchargez ces diaporamas présentés lors des derniers rendez-vous Café-Espéranto.
* « Le renouveau actuel de l’espéranto par Internet »
* « L’espéranto en 30 minutes »